Katie Philp

Il y a un je-ne-sais-quoi d’irréprochable à celle qui survivra assurément à l’apocalypse.

Katie Philp, parmi la poignée de survivantes de l’apocalypse, a été vue pour la dernière fois déjouant une embuscade meurtrière de zombies qui menaçaient les membres d’Interlope. Recourant à son éventail de techniques de danse moderne, elle fraya son chemin et torpilla les morts-vivants à l’appétit insatiable, permettant à ses amis de s’échapper sains et saufs. La rumeur veut qu’elle ait survécu à la tempête de l’apocalypse dans une baignoire à pattes avec une batte de baseball pour seule arme et compagnie. Où a-t-elle acquis ces habiletés? Penchons-nous un peu sur ses débuts, dans le lointain passé du monde civilisé.

Au cours de son enfance à Calgary, en Alberta, Katie partageait son temps entre la ville, où elle prenait des classes de danse pendant la semaine et la forêt, où elle gambadait le week-end. En 2009, elle remisa son enfant sauvage intérieur pour s’installer à New York, et entamer le programme d’études indépendantes à The Ailey School. Suite à l’obtention de son diplôme, elle travailla comme pigiste auprès de compagnies new-yorkaises telles que Mari Meade Dance Collective et Amalgamate Dance Company. En 2012, ses instincts migratoires la ramenèrent au Canada; depuis lors elle habite à Montréal.

Katie danse avec Interlope depuis plus de deux ans, et se charge également de tâches reliées à l’administration, la promotion et la communication. Elle chérit l’espoir d’un jour maîtriser ze French language.

Katherine & Katie

Traduit et édité par Laura, Léa & Marie-Eve

Crédit Photo: Guillaume Bazire

Laisser un commentaire